Les réseaux sociaux et moi

pexels-photo-199497

Aujourd’hui, déballage de vie sur un sujet de la plus haute importance (comme tous les autres sujets vous allez me dire, c’est bien connu sur Ma vie avant Léon on évoque des sujets hyper sensibles, de ceux dont on discute au G20) : mon rapport au réseau sociaux (je m’auto fait rire parce que j’essaye de vous mettre un suspense qui de toute façon n’existe pas, puisqu’il y a le titre, mais c’est pas grave laissez moi dans mon délire). Alors pour ne pas changer, sur ce sujet encore je suis ambigüe (non non la fille ne peut jamais être simple, c’est rarement noir ou blanc, en même temps ça serait pas drôle sinon !). Je m’explique : je passe quand même beaucoup de temps sur les réseaux sociaux, Instagram, Snapchat, Facebook,…  Enfin quoique Facebook j’en suis un peu revenue depuis cette époque maintenant très lointaine où ils m’ont tout changé : on n’a plus les publications dans l’ordre chronologique et ils nous balancent ce que mes friends ont liké et des articles bidons auxquels on n’est pas abonnés, donc je dois avouer que Facebook et moi on est plus très amis et dire que sur Instagram c’est maintenant pareil, plus d’ordre chronologique, je suis désolée les gars mais je suis vénère, j’ai besoin d’un ordre que je comprenne moi, pas celui d’un algorithme auquel personne ne comprend rien !

Bref, je m’égare, je disais donc que clairement je suis une voyeuse. J’adore voir ce que les gens postent, leurs photos, leurs délires, (bon leurs coups de gueule contre les transports en commun, leurs tirades pros le Pen, leurs pseudos énigmatiques « trop triste, il m’est arrivé un truc horrible » (non mais alors vraiment je comprends pas, c’est quoi le délire, soit tu as décidé que tu exposais ta life à tout le monde et tu nous expliques clairement ce qui t’es arrivé, soit bah… tu t’abstiens !!) ça je m’en passerai volontiers, mais le reste je kiffe). Le truc c’est que moi bah… je poste rien ! Je like, je commente parfois (bon pas hyper souvent je dois l’avouer), mais je ne poste quasiment jamais. Par contre j’aime rester au courant de la manière dont marche le bidule, je me dis à 30 ans meuf tu peux pas lâcher l’affaire, faut que tu restes dans le coup  (ah d’ailleurs je vous avais dit que je vous tiendrai au courant si ils se passaient un truc chez les djeuns : alors pour ceux qui ne connaissent pas encore, nous sommes en pleine folie « hand spinner » en ce moment, je vous laisse aller voir le concept). L’autre jour avec ma pote Justine on a mis 30 minutes à comprendre comment fonctionnait les stories Instagram (on se fout pas de notre gueule, c’est pas hyper clair leurs trucs aussi !) mais il fallait qu’on comprenne, elle s’en servira, moi jamais mais au moins on connait (et on sait jamais en cas d’urgence vitale, ça peut toujours être utile).

Alors pourquoi ne postes tu pas me direz vous, et bien la première raison est très simple : je n’y pense pas ! Alors si quand je vois les autres faire autour de moi bon bah quand même la lumière s’allume là haut, mais bon on va pas être 15 à poster la même chose c’est ridicule, (sachant qu’en plus la majorité des potes de mes potes sont aussi mes potes) et le reste du temps, ça ne me vient pas à l’esprit ! En fait en général on met quelque chose sur les réseaux quand on kiffe (quand on kiffe pas j’avoue le principe m’échappe) et moi quand je kiffe bah… je suis trop occupée à kiffer (oui je suis désolée, ça occupe), poster ça me coupe mon moment, mon délire, la magie du truc, c’est comme si j’étais dans une bulle de kiffage et que je cassais tout pour un moment de retour à la réalité. Vous allez me dire t’es pas obligée de le faire sur le moment, tu peux poster après (en admettant que j’ai pensé à prendre une photo quand même sur le moment ce qui n’est pas gagné non plus parce que même si je me suis améliorée sur le sujet, je pense pas des masses à prendre des photos, pareil trop occupée à kiffer). Donc oui, vous avez raison mais en fait pour moi ça n’a pas de sens (alors petite pause à ce moment de l’histoire, tout ceci n’est absolument pas un jugement de ce que font les autres, je voudrais pas me faire attaquer par l’association de défense des posteurs sur réseaux sociaux, juste une explication de mon fonctionnement). Ça n’a pas de sens parce que si il faut poser pour la photo, faire une mise en scène, pour moi ça n’est plus naturel, c’est beau mais c’est pas ça que j’ai vécu et surtout j’ai l’impression qu’aucune photo, aucun texte, aucun mot ne pourra vraiment retranscrire un instant vécu. Je m’explique, si je m’allonge dans un parc avec une copine par une chaude journée, je vais certes kiffer le paysage que je peux prendre en photo et mettre sur Instagram (mais honnêtement il ne sera jamais aussi beau que ce que je vois en vrai), mais je vais kiffer aussi la sensation du soleil sur ma peau (ça y est me voilà parti en mode cucul, here is a new facette of my personality !), rafraîchit de temps en temps par le vent, je vais kiffer le fou rire qu’on aura eu, je vais kiffer nos discussions à cœur ouvert, je vais kiffer nos silences et juste le bonheur d’être ensemble, je vais kiffer le djembé qu’un groupe de mec jouera à côté et qui quand je ferme les yeux me ramènera à la plage la nuit tombée quand j’étais ado, je vais kiffer voir tous ces moments de vie autour de moi, mais comment voulez vous que je retranscrive ça avec une photo, avec quelques caractères, ça me parait tout de suite hors propos donc résultat final… je poste pas! Alors je sais ça fait de moi quelqu’un d’un peu hors de son temps sur ce sujet mais je crois que j’assume assez bien et puis s’il vous plait les gens continuez à poster que je continue à vous suivre !

Je sais tout ça vient d’une fille qui passe son temps à raconter sa vie sur un blog, mais comme toujours je suis pas à une contradiction près.

 

Profiter de l’instant présent

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s