Tinder

pexels-photo-57875

Et celui là ? Non mais t’as vu sa tête trop moche! Ok Next alors ! Celui là ? C’est un beau gosse qui le sait, il y a écrit connard sur son front pas possible ! Next ! Lui… Non mais il n’y a pas une seule photo où on le voit de face ou sans lunettes de soleil, ça sent l’arnaque quand je le découvrirai sans artifice ça ! Lui alors ? Une seule photo franchement c’est compliqué. Alors celui là ? Like, il a l’air bien lui ! Ca matche (oui alors à ce stade de l’histoire il faut peut être que je vous explique le principe de Tinder : à chaque fois qu’une personne te plait, tu « likes » et si la personne t’as également « liké » alors c’est un « match » et à ce moment une conversation peut s’engager. S’il n’y a pas de réciprocité pas de conversation possible) ! Youhou ! Bon maintenant il faut lui envoyer un message, pas un truc bateau hein, les « salut ça va » ça vend pas du rêve, mais pas non plus un truc de fille déjà à fond, faut pas le faire fuir le garçon, un truc plutôt drôle, ouais mais quoi aussi, je le connais pas le mec, il faut que j’envoie un message sans rien connaître de lui tout en étant percutante et marrante, merci le challenge ! Bon allez c’est envoyé il n’y a plus qu’à attendre et voir s’il répond.

Non mais sérieusement qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour se trouver un mec ? Quand on est petites, on nous berce avec des cendrillons, des blanches neiges et des belles au bois dormant qui sont là à attendre sagement que le prince charmant vienne les secourir sur son cheval blanc. Alors OK soyons objectifs, il leur arrive des galères aux pauvres princesses, elles n’ont pas forcément la vie facile, mais à part  chantonner toutes les deux minutes elles ne font pas grand-chose pour s’en sortir quand même, ce qui n’est pas forcément de leur faute d’ailleurs, elles sont juste condamnées à espérer qu’un parfait inconnu viennent les embrasser et les délivrer. Elles attendent donc que le prince apparaisse comme par magie (bon l’histoire ne dit pas si c’est un connard mais ça n’a pas l’air d’être très important puisqu’ « ils vécurent heureux » et SURTOUT « eurent BEAUCOUP d’enfants » (ils s’en foutent, ils sont riches donc ils ont toutes les nounous qu’ils veulent et puis je suis sure qu’en tant que bonnes princesses qui se respectent, elles retrouvent leurs tailles de guêpe après chaque accouchement en plus !)).

Tout ça pour dire qu’on n’est pas vraiment préparé au fait qu’avant que ton prince vienne te sauver dans sa twingo il va falloir que tu galères, que tu te coltines des loosers et surtout que tu t’inscrives sur meetic, adopte un mec ou même Tinder ! Tu vas devoir le chercher sans relâche, passer des tas d’heures à regarder des photos de mecs les pecs à l’air (je ne sais pas si les filles sont attirées par ce genre de choses mais moi c’est rejet direct ! Ok je ne fais pas parti de ces gens pour qui seule la beauté intérieure compte (je l’avoue ça fait peut être de moi un être superficielle mais la beauté extérieure ça compte un peu quand même !) mais laisse moi découvrir tes pecs en privé, je t’assure j’ai pas besoin de l’avant goût !) Tu vas devoir lancer un tas de conversations qui ressembleront parfois un peu à des entretiens d’embauche, essayer de déterminer rapidement si ton prétendant est un pervers, un obsédé du cul, un type encore obsédé par son ex, un allergique à l’orthographe (bon ce qui est cool c’est que ce dernier point se voit assez rapidement) Tu vas devoir lui laisser une chance quand même parce que étant toi-même en galère, tu te rends bien compte que c’est difficile d’être intéressant et drôle avec un inconnu.

Mais au fond franchement qui ne rêve pas d’une rencontre en réel, où tu vois tout de suite le charme de la personne, où tu peux croiser son regard, faire passer des messages avec la communication non verbale, l’entendre parler, rire, et ne pas se fier uniquement à sa photogénie et son sens de la repartie.

Et en vrai, toi aussi tu aimerais être jugée là dessus, et puis quelle photo choisir pour te représenter franchement : il y a tes photos de bombasses que tu as direct mis en photo de profil Facebook, mais sur lesquelles tu dois bien l’avouer même toi tu as du mal à te reconnaître, c’est toi mais en version bien améliorée quand même ! Tu n’as pas cette tête là tous les jours loin de là, donc OK ça va attirer le chaland mais derrière pour la rencontre il risque d’y avoir déception (à moins que tu prévois un budget coiffeuse et maquilleuse avant chaque rendez vous, tu es peut être riche !). En même temps faut quand même que tu mettes une photo où tu es à ton avantage, il aura tout le temps de découvrir ta tête au réveil plus tard (et puis normalement s’il te voit au réveil c’est que c’est bon il est déjà un peu pris dans tes filets), donc la photo de toi à 5h du matin au mariage de ta pote Lucie, on va éviter. Le pire c’est que tu le sais, le mieux ça serait que tu trouves au moins deux photos (parce que comme dirait notre amie Diam’s « une toute le monde sait que c’est de la triche » : oui, oui j’ai des références pourries mais je l’assume !)

Bon après je dois bien avouer que ça a un côté marrant cette histoire (et à la fois très société de consommation il faut le reconnaître)! Ça occupe les fameux dimanches soirs où tu n’as rien à faire, ça peut même être bien drôle dans une soirée entre copines un peu alcoolisée (bon par contre à ne pas faire quand on est trop nombreuse parce que là personne n’est jamais d’accord ça devient vite le bordel cette histoire). Si tu arrives à le prendre avec le recul nécessaire ça peut vraiment être sympa. Non parce qu’il ne faut pas oublier que toi aussi tu es un produit consommé, toi aussi on te like ou te next en un claquement de doigt, toi aussi tu es jugée sur tes réponses, toi aussi tu peux te faire supprimer sans même comprendre pourquoi parfois même au cours d’une conversation que tu trouvais plutôt intéressante. Et puis tu en connais des gens pour qui ça a marché, donc pourquoi pas toi ? Alors je continuerai surement à aller y faire un tour de temps en temps (jusqu’à ce que je trouve évidemment pour qui me prenez vous), puis j’arrêterai parce que franchement c’est nul ce truc ça m’a soulé, c’est fini, puis j’y retournerai tout en attendant aussi de le croiser dans un supermarché ce fameux prince charmant !

 

Tester les rencontres virtuelles

Publicités

Une réflexion sur “Tinder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s