Alors ouais j’me la raconte

pexels-photo-169906

Parfois quand je reviens en arrière je me dis quand même meuf regarde le chemin que tu as parcouru ! Ok tu ne vois pas très bien où tu vas, mais regarde tout ce que tu as fait déjà ! C’était pas gagné cette histoire , regarde la petite fille ultra timide que tu étais, rien que demander du pain à la boulangerie c’était Koh Lanta pour toi, tu perdais 3 litres de transpi avant d’oser poser ta question qu’on te faisait généralement répéter parce que tu ne parlais pas assez fort, regarde cette ado toute mal habillée avec sa tignasse qui ressemblait pas à grand-chose, son corps dont elle ne savait pas trop quoi faire, regarde cette fille qui est arrivée dans son premier job un peu apeurée en se demandant vraiment si elle allait s’en sortir et quand est ce qu’on allait se rendre compte qu’elle n’était qu’une impostrice (oui j’ai décidé que ça serait le féminin d’imposteur !). Des fois j’ai envie d’aller lui parler à cette mini Jess (bon la première chose que je lui dirais c’est : meuf achètes toi un lisseur digne de ce nom, tu ne demandes que ça à Noël, je te jure rien que ça tu te sentiras mieux, tu comprendras plus tard comment garder tes cheveux bouclés mais pour le moment laisses tomber), je lui dirais lâche pas l’affaire tu ne fais pas tout ça pour rien, pour l’instant tu vois pas bien où ça te mène mais si je te montre ton futur je suis sure que tu seras méga fière de toi ! Il y en a qui sont partis avec la confiance, les fameux populaires qui te font juste sentir un peu nulle, mais si tu en voyais certains aujourd’hui je t’assure qu’ils profitent de leurs années de gloire au collège, toi tu auras toute la suite pour te la péter. Oui je sais c’est pas bien, on ne devrait pas se comparer mais avouez ça fait pas trop du bien de recroiser ces fameux populaires et de voir qu’ils sont devenus, au choix : moches, mères au foyer à 16 ans, chômeurs professionnels, je me dis « ok les gars je vous laisse vos années de gloire où vous vous pensiez supérieurs et me regardiez de haut et je garde ma vie de maintenant » (alors attention hein j’imagine qu’on peut aussi être populaire et sympa, j’ai pas croisé cette catégorie de personne dans ma scolarité mais ça doit surement existé je crois en l’espèce humaine).

Donc j’ai eu envie de faire un sujet je me la pète. Ouais je suis comme ça, je suis une fille qui se la pète ! Moi je trouve qu’il faut ! Non mais sérieux qui c’est important, personne ne se la pètera pour vous. Enfin si on reçoit des compliments évidemment mais rien de tel que de se la péter un peu !

C’est vrai quoi, même sans lisseur dans mon enfance je m’en suis bien sortie, je suis plutôt pas mal, je trouve même que je m’arrange avec les années (il faut en profiter pendant que ça dure), j’affine mon style, je sais comment prendre soin de moi, je suis pas trop con, j’ai pas une culture immensissime mais j’y travaille et en société ça passe, je m’exprime en français correct sans faire (trop) de fautes et rien que ça c’est déjà pas mal, je m’assume depuis six ans déjà, et je m’assume dans les beaux quartiers de Paris en plus , j’ai toujours été reconnue dans mon travail, j’ai réussi à faire des présentations et même des fois sans avoir peur, enfin j’assure quoi !

Si je suis honnête, c’est hyper dur pour moi de me la péter (ooohhh la fille avec sa fausse modestie), non mais c’est vrai, c’est pas si simple que ça de reconnaître qu’on est quand même plutôt bien ! Plus facile de se concentrer sur ce qui pêche et qu’on doit améliorer !

Mais je suis fière de mon parcours, fière finalement d’être moi, j’me kiffe quoi !

 

Alors ouais j’me la raconte

ouais ouais je déconne

nan nan c’est pas l’école qui m’a dictée mes codes

on m’a dit qu’taimais le rap voila de la boulette

sortez les briquets fais trop dark dans nos têtes

 

Apprendre à s’la péter

Publicités

4 réflexions sur “Alors ouais j’me la raconte

  1. Fu fu fu fu… fu fu fu fu… (c’est le sifflement de la chanson, t’avais reconnu !)
    Je suis TOTALEMENT d’accord avec toi sur les populaires du collège / lycée : good for you les enfants, mais ma vie maintenant est tellement mieux ! Je ne changerai rien (à part quelques conseils beauté, oui…).

    En tout cas, tu peux être fière de toi : tu déchires ! Et je suis sûre que la Mini Jess est fière de ce que tu es aujourd’hui.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s