La peur du téléphone

phone-old-year-built-1955-bakelite-163007

C’est sur il y a pas d’autres moyens ? On peut pas réserver par internet ? Ou pas SMS ? Pigeon voyageur (oui ok j’ai peur des pigeons, pas forcément une bonne idée)? Je suis obligée d’appeler ? Non mais c’est chiant aussi leurs horaires d’ouverture là moi je travaille à ces heures là, faut qu’ils comprennent que les gens sont pas à disposition aussi ! Ah c’est un restau, on peut appeler jusqu’à 23h. Ouais mais ce soir tu comprends je serai dans un bar en sous sol je vais pas capter, ça va pas être pratique. Je l’aurais bien fait je te jure mais bon je pourrai appeler que demain, j’ai peur que ça soit trop tard et que tout soit plein. Tu aurais le temps d’appeler toi éventuellement ? Ah merci vraiment, ça me posait pas de problèmes hein mais là mauvais timing !

Quand il s’agit d’appeler quelqu’un, je peux être d’une mauvaise foi et en même temps d’une imagination sans borne ! Je suis capable de choisir un médecin plutôt qu’un autre juste parce qu’on peut prendre rendez vous sur internet (non mais aussi ça prouve qu’il est plus à la page, qu’il se renseigne sur les nouvelles technologies et donc sur les avancées de la médecine, c’est signe de qualité je vous jure !).

Bon il y a des fois, je suis obligée, dans le travail par exemple : demander à un collègue d’appeler à ma place ça le ferait pas trop ! Mais j’aime pas ça ! Ca me prend tellement de temps cette histoire ! Oui parce qu’il faut savoir qu’avant d’appeler je me prépare, je souffle, je vérifie le numéro plusieurs fois (hors de questions que je me plante, déjà la honte de tomber sur la mauvaise personne et en plus ça voudrait dire qu’il faut que je recommence ! vous êtes malade ou quoi ?) et je prépare ma phrase « Oui bonjour c’est Jessica je vous appelle pour réparer… », enfin non  « Bonjour c’est Jessica, je vous appelle parce que machine m’a dit que… » non mais Jess ça il s’en fout droit au but ! « Bonjour c’est Jessica, je vous appelle au sujet de… », bon après dix milliards d’essai dans ma tête je tiens une phrase de début qui est à peu près correct, pour la suite j’improviserai (ouhhh elle a le goût du risque la meuf !). Allez j’y vais, j’appelle, une sonnerie, deux sonneries, trois sonneries, répondeur ! Non mais j’avais pas préparer ma phrase répondeur ça le fait pas là !! Je raccroche ! Ouais mais je fais comment là maintenant, ça fait un peu harcèlement si je rappelle direct, t’es con Jess c’est pratique le répondeur tu as pas à parler à une vraie personne.  Bon allez rappelle tout de suite maintenant que t’es lancée ça sera plus simple, prépare tes deux phrases : la phrase répondeur et la phrase décrochage et on y va. Ah oui mais dans le message répondeur je dois laisser mon numéro ou pas ? Non parce que il l’a normalement dans son historique, oui mais peut être qu’il va pas y penser. Appelle Jess !!!!

Non mais sérieusement, de quoi j’ai peur ? Pourquoi appeler c’est si compliqué ! Qu’est ce qu’il risque de se passe ? Au pire, je dis une grosse connerie et la personne se fout de ma gueule soit devant moi soit par derrière quand on aura raccroché mais dans le cas 1 c’est un peu une connasse et dans le cas 2 : je le saurai jamais ! En plus, la personne ne voit pas ma tête, elle ne voit pas que je suis en sueur à l’idée d’appeler ! Quel gain de temps si je ne passais pas un quart d’heure à préparer un appel de deux minutes.

Et c’est même pas mieux quand on m’appelle… « Numéro inconnu » : pas une chance que je réponde, ça va pas ou quoi ! Je suis pas suicidaire ! Un numéro que je connais pas ? Là c’est plus compliqué, je tergiverse, j’essaie de deviner qui ça peut être, un 04 mais je connais personne dans cette région, et puis qu’est ce que je vais pouvoir dire aussi (pourquoi pas juste « Allo » bécasse ! (oui oui on emploie encore le terme « bécasse » en 2016), j’hésite, allez j’y vais, non mais aussi si c’est une pub c’est chiant, oui, non , bon bah ça a raccroché, c’est con parce que j’allais justement répondre ! Pas de chance vraiment !

Je sais que je ne suis pas la seule pour en avoir déjà parlé avec des copines (ce qui me rassure un poil quand même), mais quel fléau ! On est vraiment une génération de tarés mentaux ! On est complètement addicts  à nos téléphones, l’idée de le perdre, de ne plus avoir de batterie, de se le faire voler c’est la panique générale, il est limite greffé à notre main, mais appeler, ah ça non ! Depuis quand un téléphone sert à appeler franchement ! On est plus à une contradiction près vous allez me dire, et puis bon je suis un peu fière de moi quand même parce qu’avec les années je me suis améliorée, j’appelle, je rappelle, je laisse des messages sur le répondeur sans avoir préparé, enfin je suis devenu une GUE-DIN quoi, une vrai casse cou ! Bon par contre j’appelle jamais devant quelqu’un d’autre, faut pas déconner non plus, si jamais ça se passe mal et que je bafouille je veux pouvoir prétendre que ça n’est jamais arrivé !

 

Se moquer de ses phobies

 

Publicités

3 réflexions sur “La peur du téléphone

  1. Rho je te comprends tellement !
    Imagine moi, pas trop à l’aise avec ce téléphone et obligée d’appeler devant des gens, open space oblige… Toujours peur de dire une bêtise !
    Rien de tel qu’un bon vieux mail !!!

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: La nomophobie | Ma Vie Avant Léon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s