Merci les copines

thank-you-1243804

Bon alors, si jamais un mec s’est malencontreusement perdu sur cet article, s’il te plait ne le lis pas ! Je sais c’est très bizarre de ma part de te demander ça (en plus je me permets de te tutoyer, honte à moi ), mais je te jure tous les autres articles sont géniaux (oui oui la modestie m’étouffe), tu peux y aller les yeux fermés, les lire, les relire, mais pas celui-ci ! Non parce que tu comprends on est des princesses, enfin du moins on essaye vraiment de te le faire croire et on y met beaucoup de temps et d’énergie.  Tu sais bien on ne pète pas, on est toujours fraîches même au réveil, on a les cheveux impeccables à  toute heure de la journée. Si tu lis ça tu risques de tomber de haut, et moi je risque de me prendre les foudres de toutes ces filles qui se réveillent une heure avant toi pour aller se recoiffer et surtout se laver les dents avant que tu te réveilles pour t’offrir leur meilleure haleine du matin. On le sait au fond tu n’es pas naïf (enfin tu l’étais peut être avant tes 20 ans) mais étant maintenant majeur même aux Etats Unis, on se doute que tu es au courant que sentir la menthe fraîche au réveil ne peut pas être naturel, et puis tu en as connu des filles donc tu as fini par comprendre que c’était en fait juste des êtres humains avec juste moins de poils et plus de nichons que toi (et encore ça c’est pas toujours vrai). Mais nous on a besoin de penser que tu y crois encore ça nous rassure, mais promis le prochain article je le fais pour tout le monde.

Bon maintenant qu’on est entre filles (enfin normalement), on va pouvoir se lâcher un peu, non parce que je sais pas de quoi ils pensent qu’on parle quand on est ensemble mais je pense que s’ils savaient ils seraient choqués. J’avais besoin de faire cet article pour vous dire … MERCI !!! Non sérieusement, vous m’avez sauvé de tellement de questionnements, de complexes, de choses enfouies que j’osais confier à personne. Il y a tellement de choses qu’on ne nous dit pas en cours d’SVT ! Je suis désolée, mais ok on est au courant que notre corps doit changer à l’adolescence, qu’on est censées avoir nos règles, plus de poils, plus de hanche, plus de seins (sauf chez moi, dame nature a oublié de me doter de cette  fonctionnalité (par contre les poils ça elle a pas oublié évidemment !) mais bon c’est un autre sujet, je réglerai mes comptes avec elle plus tard). Mais tout ça c’est juste la base, le vernis, on oublie de nous dire tellement de choses ! Alors au début on se pose des questions seules dans notre coin, on se demande si on est correctement foutues, j’imagine que maintenant peut être qu’on va sur internet (oui parce qu’à mon époque, moi qui suis une personne âgée, on n’avait même pas ça, quoique c’était peut être mieux parce que les pauvres elles doivent tomber sur des trucs de malade !). Et un jour : libération !!! C’est un de ces jours où on se sent en super confiance, où on se dit vas y lance toi c’est ta pote elle va pas te juger c’est sur, donc tu oses et tu lâches ta première question : « est ce que toi aussi ça t’arrive de faire des pets de fouf (vagin pour que tout le monde puisse suivre) ? », et là c’est le début de la fin !! Tu te rends compte qu’en fait ta copine était dans les même questionnement que toi, qu’elle aussi se sentait atteinte de mal foutose et alors là ça enchaîne, ça parle poils sur les seins, ça parle pertes, ça parle SIF (sillon inter fessiers) et ça enchaîne ça enchaîne ! Et à la fin de la conversation tu te sens tellement con ! Tu te dis mais pourquoi on n’en a pas parlé avant !! Quelle libération !! Se sentir enfin normale ! Bien sur nos mecs ne doivent pas savoir qu’il nous arrive de parler de nos relations sexuelles (mais c’est surtout pour se rassurer sur nous-mêmes ne vous inquiétez pas on ne parle jamais de la taille de vos pénis (on sait jamais si y en a un qui a pas écouté les consignes je vous couvre les filles ;)), de la fréquence de lavage des soutifs, de comment porter un body (avec ou sans culotte). Tout ça fait parti du cercle des choses qui ne sortira jamais de nos soirées filles.

Mais vraiment MERCI, MERCI les copines ! Savoir que vous êtes aussi mal foutues que moi, aussi folles dans vos têtes, aussi perdues dans vos questionnements bah… ça me rassure et don’t worry si vous avez besoin de moi pour comparer vos bizarreries je serai là!

 

Oser évoquer ses bizareries

Publicités

7 réflexions sur “Merci les copines

  1. haha, merci pour cet article!! J’ai beaucoup ri et c’est vrai qu’au fond nous avons toutes ces questions sur les bizarreries de notre corps dont on n’ose pas trop parler parce que personne ne nous a dit avant que c’était NORMAL!! Je viens de découvrir ton blog et j’aime beaucoup ton style d’écriture et tes sujets 😉
    Bonne soirée,
    Héloïse

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s