Le maquillage

pexels-photo

Le maquillage et moi c’est une longue et vieille histoire qui commence dès la fin du collège (ça ne remonte pas à si longtemps que ça je suis bien d’accord avec vous). Je me souviens à l’époque les filles populaires du collège (l’élite quoi, celles avec qui tous les garçons voulaient sortir et qui étaient toujours hyper bien habillées pendant que toi tu galérais avec ton corps dont tu ne savais pas quoi faire), l’élite donc commençait à se maquiller et évidemment moi bah je voulais faire pareil. Gentille maman qu’elle était, ma mère m’a laissé faire (j’avais eu une palette de maquillage qu’une copine de ma mère qui travaillait chez L’Oreal m’avait donné) donc me voilà parti à me gribouiller sur la face sans trop bien savoir ce que je faisais. Mais ça m’a plu ! Et puis j’avais mis le paquet hein : le fard à paupières, le crayon, les ongles bleus flashy. Quelques années après je me suis rendue compte que vraiment c’était pas possible, je ressemblais à rien (ce que ma mère a confirmé en me disant « oui mais je voulais te laisser t’en rendre compte par toi-même », merci maman !), mais ça s’est fait progressivement j’ai diminué peu à peu les doses, modifié certains de mes gestes.

Alors, juste une petite clarification à ce stade de l’histoire : je ne sais TOUJOURS pas me maquiller ! Si Cristina (Cordula pour celles qui sont perdues) voyait ça j’aurais le droit à « mais ma chérie c’est la catastrophe internationale !! On va s’en occuper de toi là, laisse moi faire ».  (Enfin personne ne s’est jamais plaint mais je la connais la Cristina, je n’atteins pas ses exigences). Mais je m’en fous, ça me plait totalement ! Pour les yeux c’est toujours pareil, tous les jours la même couleur, les mêmes gestes. Oui parce que je me maquille TOUS les jours, même le dimanche (bon sauf les jours où je sais que vraiment je vais pas sortir de chez moi).  La seule exception c’est les vacances, enfin les vacances à la mer, là pas la peine j’ai pas envie de ressembler à un panda une fois la tête sortie de l’eau et il est hors de question que je ne mette pas la tête dans l’eau, faut pas déconner quand même. Mais je dois avouer que c’est compliqué pour moi de me voir sans maquillage, je me trouve fatiguée, moins jolie, je n’arrive pas trop à me réconcilier avec cette image. Pour mon ex j’avais passé cette étape, c’est bon c’était acquis, mes copines les plus proches pareil mais les autres… Je ne me verrai pas aller au travail le matin sans maquillage par exemple, ils seraient décontenancés les pauvres !

Le pire c’est que j’ai commencé à me mettre au rouge à lèvres, moi qui ai proclamé pendant des années que ça ne m’allait pas, ça y est j’adore !! Là c’est le début de la fin !! J’avais déjà une collection de vernis, je me lance maintenant dans la collection de rouges à lèvres ! Je suis foutue !! Alors j’essaie de ne pas en mettre tous les jours parce que j’ai déjà assez d’addiction comme ça hors de questions d’en rajouter une mais n’empêche que ça met du peps surtout depuis que je suis devenue blonde (bon je suis pas littéralement blonde c’est un tye and die sur du châtain qui vire donc au blond vers le bas) et que je passe mon temps habillée en noir, rien de tel que du rouge sur les lèvres pour parfaire le look !

Plusieurs de mes copines m’ayant vu sans maquillage (ou plutôt avec juste du mascara) m’ont dit que ça m’allait très bien et que je devrais essayer de temps en temps de très peu me maquiller, j’ai tenté déjà une fois ou deux pendant le weekend, peut être que je me lancerai un prochain défi pour le faire plus souvent. Mais s’accepter est déjà tellement difficile alors no pressure, et puis après avoir cherché pendant des années, il arrive que des matins je me regarde dans le miroir et que je me trouve vraiment belle. C’est pas la classe ça !!  (Et bon j’ai quand même pas acheté tous ces rouges à lèvres pour rien !)

 

Constater qu’on peut se trouver belle

 

Publicités

3 réflexions sur “Le maquillage

  1. Perso je trouve toutes les filles toujours plus jolies maquillées, et moi la première donc hors de question de m’en passer ! Quelques exceptions néanmoins : à la plage (et on dit merci aux lunettes de soleil !), et pour sortir les poubelle. THAT’S ALL.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: La routine du soir | Ma Vie Avant Léon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s