Baby steps

baby-1542920_1920

En ce moment, j’essaye de reprendre ma vie en main. Ouahh grande résolution me direz vous ! Sauf que mon problème c’est que je ne sais pas par quel bout commencer, comment démêler ce sac de nœud sachant qu’en plus je ne sais pas dans quelle direction je veux aller. Non mais sérieusement, moi j’envie tous ces gens qui ont toujours su ce qu’ils voulaient faire de leurs vies, qui foncent sans se poser de questions ! Moi à côté j’ai l’impression d’être une méga trouillarde coincée dans un labyrinthe géant et de devoir sortir de là sans la moindre indication. Et la vie évidemment pour compliquer le tout (sinon ça serait pas drôle ) décide en plus de te pousser dans tes retranchements et de te mettre des difficultés (parce que non, tu es pas déjà en train de galérer assez pour sortir de ce foutu labyrinthe !!)

On ne dirait peut être pas comme ça (en fait je ne sais pas ce qu’on dirait c’est hyper difficile de se rendre compte de l’image qu’on dégage à travers l’écriture) mais en règle général j’essaie d’être plutôt positive (je pense que c’est surtout un instinct de survie, parce que sinon je dépéris et j’ai décidé que j’avais déjà passé assez de temps à dépérir et que j’avais déjà assez galéré pour acquérir une once de confiance en moi donc qu’il était hors de question de revenir en arrière).

Donc face à ce sac de nœud qu’est ma vie en ce moment, je me suis dit : Jess ne te fixe pas des objectifs trop hauts, tu vas juste ne pas les atteindre et ça va faire que te déprimer encore plus (c’est comme prendre en début d’année les résolutions de maigrir, faire plus de sport et arrêter la viande. Tout ça en même temps bah sérieux ça fait pas envie, ça fait peur et ça décourage !).

Donc ma nouvelle philosophie ce  sont les baby steps :  des mini objectifs qui sont réalisables facilement et en un temps assez court.

En gros j’essaye d’appliquer ce que je faisais déjà étant petite : me faire des listes en décomposant un maximum les tâches à faire : parce que barrer des trucs sur la liste, ça fait du bien ! Je crois que vous commencez à comprendre que je suis une fille qui aime bien se faire du bien (sans aucune arrière pensée, je vous vois venir à mille kilomètres avec vos pensées salaces).

Donc en résumé, à l’époque ça donnait un truc dans le genre : au lieu d’écrire « ranger ma chambre » sur ma to do list on trouvait

  • Faire mon lit
  • Plier mon linge
  • Trier les papiers sur le bureau
  • Mettre le linge sale dans le panier

« Ranger ma chambre » ça fait peur, c’est long, on sait pas par ou commencer. Faire mon lit (bon ça reste une tâche pas non plus mega fun) mais faisable rapidement. Normalement on sait par où commencer et SATISFACTION : dès que c’est fait on peut barrer une tâche sur sa liste et on a l’impression d’avoir fait quelque chose de sa journée (oui oui je me contente de peu je sais).

 

Donc ce que j’appliquais à ma chambre autrefois (je dois avouer que je le fais parfois toujours avec mon appart) je l’applique maintenant à ma vie. Pour mon problème de « je suis pauvre » l’objectif ne va pas être « arrêter les dépenses superflues cette année » ou « ne plus être à découvert à la fin de l’année » mais je décompose : 1/ Établir une liste de mes frais fixes 2/ Faire un tableau Excel pour suivre mes comptes 3/ Établir mon budget max hebdomadaire 4/ Dépenser moins de X euros cette semaine 5/ Passer chez Bouygues parce que « au mon dieu mais c’est quoi ce fric fou que je dépense chez eux chaque mois comment n’ai-je pas pu me rendre compte qu’ils étaient en train de m’arnaquer dans les grandes largeurs » !!

Bref baby step est ma nouvelle philosophie, et certes à cette allure on avance pas très vite mais au moins on avance . Et comme dirait une certaine tortue « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point »

NB: Merci à toutes pour vos commentaires et vos encouragements ça me pousse à continuer!

 

Fixer ses prochains baby steps

Publicités

4 réflexions sur “Baby steps

  1. Hmm je crois que je devrais appliquer la même stratégie que toi, ça me plait bien cette histoire de baby steps ! Remplacer ‘être heureuse’ de ma to-do list par ‘apprendre à cuisiner des energy balls’, et peut-être qu’à force d’en bouffer des energy balls j’aurai enfin l’énergie d’atteindre mes objectifs !

    Aimé par 1 personne

    • J’adore grâce à toi je viens de découvrir l’existence des energy balls! Inconnus pour moi il y a 5 minutes 😊! A fond derrière toi sur cette idée ! Ça fait moins peur sur une to do list quand même. Et j’ai hâte de goûter à tes energy balls la prochaine fois

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s