J’ai oublié un truc …

work

Je me suis rendue compte d’un truc : dans mon premier article, je vous ai dit plein de choses mais pas mon prénom ! En même temps est ce que le prénom nous définit vraiment ? (ça y est la fille part dans ses pensées philosophiques) Est-ce parce que je n’ai jamais trop aimé le mien ? Ou bien, troisième raison peut être plus probable est ce parce que je sais qu’au début seules des personnes qui me connaissent liront ce blog ?

D’ailleurs je m’interroge de plus en plus sur l’idée de faire ce blog (promis après j’arrête mes digressions et surtout de parler du lancement du blog) Je suis quelqu’un de plutôt pudique, qui n’aime pas trop raconter sa vie alors d’où me vient cette idée plutôt bizarre de vouloir l’écrire et surtout de vouloir la faire lire à de potentiels inconnus (qui pourront donc me critiquer ouvertement et ça pour tout vous avouer je ne sais pas trop si ça ne va pas être trop dur pour moi). Mais pour le moment, je me demande si ce ne sont pas les gens que je connais qui me font le plus peur, c’est un peu intime l’écriture, malgré tout on se livre. Je me souviens déjà à l’école quand je devais faire une rédaction et que ma mère la relisait, je devenais rouge écrevisse à l’idée qu’elle puisse la lire devant moi (bon pour ceux qui me connaissent, je devenais rouge pour un oui ou pour un non donc c’est pas difficile ! MERCI d’ailleurs à l’inventeur du laser qui m’a permis de me débarrasser de cet enfer !). Tout ça pour dire que là, savoir que mes amies (oui avec un e parce que ne nous leurrons pas il n’y aura que mes amies filles pour avoir envie de lire un blog qui parle de … on ne sait pas encore très bien quoi !  Et en même temps, on ne peut pas dire que j’ai beaucoup d’amis mecs non plus) liront ces lignes je me sens un peu maso sur les bords !

Je me demande si je ne suis pas en train de me faire avoir par cette société dans laquelle tout le monde doit avoir une vie hyper passionnante à raconter sur les réseaux sociaux, dans laquelle être connu est devenu un but. Mais j’ai toujours été contre tout ça ! J’ai du mal à comprendre le besoin de raconter ce qu’on a fait dans la journée sur Facebook, j’ai toujours dis qu’être connu pour moi serait une angoisse (je ne veux pas devoir être polie constamment si des gens pressants m’aborde dans la rue un dimanche matin et que je ne suis pas réveillée ! Leave me in my jogging moche et informe en plus je suis pas du matin !). Du coup je pense vraiment que je suis soit maso, soit atteinte d’un dédoublement de la personnalité. Mais ça me fait du bien alors… je continue !

Tout ça pour dire que … je m’appelle Jess (ça passe mieux que Jessica non ? Bon ok c’est pas fifou non plus mais c’est moins pire )

 

Trouver  quelque chose qui fait qu’on est  un être paradoxal mais que bah … on s’en fout 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s